Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Harcèlement et violences au travail 3 commentaires

inrs1Le harcèlement moral et le harcèlement sexuel sont les formes les plus connues des violences exercées au sein de l’entreprise (violences internes). Elles peuvent également se manifester par des agressions verbales ou des insultes, des brimades, des intimidations, des conflits ou des agressions physiques entre salariés… Ces agissements hostiles peuvent affecter gravement les salariés et avoir des répercussions importantes sur leur santé physique et psychologique. Elles peuvent également dégrader le climat social de l’entreprise. Il est donc important de les prévenir et de proposer, pour les situations urgentes, des réponses rapides aux salariés en difficulté.

Lire le dossier de l’INRS.

Ce qu’il faut retenir

Points de repères

Conséquences

Pour le salarié
Pour l’entreprise

Cadre réglementaire

Réagir à une situation de violence

Salarié subissant des agissements hostiles
Salarié accusé d’agissements hostiles
Employeur et ressources humaines
Acteurs de prévention dans l’entreprise

Prévenir les comportements hostiles

Pour en savoir plus en quelques clics…

Autres références bibliographiques

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Stress, santé

le 17/09/2009, par Elsa Fayner

3 commentaires

  • yennayer dit :

    je ne dort plus depuis cet harcellemnt au travail

  • yennayer dit :

    On me rapporte que l’adjoint du chef dit: qu’il ne me louperait pas.
    Depuis j’ai peur, je fais beaucoup plus attention, je ne parle plus , je suis très ponctuel, mais un jour je dis à l’adjoint devenu chef depuis :
    – j’ai constaté monsieur le chef de service que vous faites des faux en ecriture !
    le chef de service me répond qu’il est chef et qu’il fait ce qu’il veut.
    Depuis cette date, le chef de service s’entoure de trois collègues féminine, auxquelles il demande de surveiller mes faits et gestes .

    Une collègue écrit un rapport sur moi, voici ce qu’il relate:

    Monsieur X m’a dit qu’il a pris un Diantalvic ce matin car il a mal au dos
    il m’a dit aussi qu’il souhaite obtenir une mutation
    et que son téléphone portable personnel est déchargé.

    Ce rapport est rédigé à la demande du chef de service.

    Second rapport d’une autre collègue:
    Monsieur X est arrivé à 13 heure au travail alors que sa prise de service est à 14h. Il nous a proposé un café, nous avons refusé car nous venions d’en boire un. Il a discuté avec un autre collègue dans la salle de détente, et dès que je suis arrivée il a cessé de parler. Je pense qu’il parlait du service.

    Le chef de servce redige un rapport suite à ces deux rapports:

    Suite à ces rapports, j’ai reçu un blame.
    Cette attitude, ce comportement m’a rendu malade je suis sous traitement.

  • kubicki dit :

    J’ai vécu un harcèlement notoire sur ma personne, à cause de trois directions qui se sont succédé chez IKEA Sait-Etienne.
    Plusieurs cadres suivent les directives de ces directions dont le but est de casser, ceux qui ne se mettent pas « au pas » par diverses méthodes contre certains salariés intègres. que cela soit ceux protégés par un syndicat ou pas.

    Durant sept années et ce jusqu’à présent, les personnes composant les directions successives, cadres de département et managers de services ont tout mis en œuvre sur ma personne, moi salariés Cégétiste intègre qui ne rentre pas dans le moule de leur politiques perverses par des brimades, discrédits de mes compétences, critiques exagérées et injustes de mon travail, des incitations à la démission, des attributions systématiques de tâches qui ne correspondent pas à mon travail… Tout ceci par ma chef de département avec la complicité de la direction.

    Ils m’ont constamment mis en difficulté par des surcharges de travail constatées par divers collègues, visant à me mettre en faute.
    Ils m’ont isolé de mes collègues de travail en me mettant à l’écart, par un travail qui n’a rien à voir avec mon métier.
    Ils m’ont fait surveiller par mes chefs directs et d’autres salariés qu’ils ont acheté.
    Ils ont convaincu les autres salariés du danger de ma présence au sein de l’entreprise, bloquant aussi mon évolution de carrière et notamment sur le plan financier.
    Abus verbaux, remarques offensives, ridiculisations, tout à été mis en œuvre et ce jusqu’à présent pour me faire craquer, avec durée dans le temps, donc c’est aussi une volonté certaine.
    Car depuis six ans je suis un membre actif et droit du CE et des délégués du personnel.
    Au bout de toutes ces années de combat et d’endurance, tout cela a provoqué chez moi des problèmes de santé et m’a conduit au « burn out », harcèlement moral professionnel répétitif par épuisement avec durée dans le temps.
    Car nous savons tous, mais seul les courageux l’avouent, que chez Ikea et d’autant plus à Saint-Etienne, des dossiers secrets sont montés a l’insu des salariés.
    A l’heure d’aujourd’hui où les choses commencent à se découvrir chez Ikea France, la nouvelle direction générale donne toutes les instructions aux autres magasins, pour faire son mea culpa et pouvoir redorer le blason par un « code de conduite ».
    J’espère que ce « code de conduite » donnera davantage d’humanité à toutes les directions et tout le personnel encadrant de tous les magasins de France, le pays normalement des droits de l’homme, et donnera un exemple pour les autres entreprises.
    Seul l’avenir pourra me faire dire et écrire que ce « code » a produit un changement, mais pour l’instant envers ma personne ça n’est pas le cas.

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.