Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Generali France : responsabiliser le salarié O commentaire

metis1Les entreprises qui s’intéressent vraiment au travail autrement que dans une situation de crise (malaise social, suicides…) sont rares. Et les entreprises tertiaires encore moins que celles de l’industrie. Generali a lancé en 2008 un projet d’ « organisation du travail responsabilisante » (OTR), pour donner davantage de sens au travail, extraire les salariés de la routine en développant leurs compétences et renforçant les collectifs de travail. Entretien avec Germain Férec (Directeur des Ressources Humaines) et Christophe Collin (Responsable du développement social).

Qu’est-ce qui a conduit l’assureur Generali France (7000 salariés) à s’attaquer à ce sujet en proposant une approche différente du travail avec une « organisation du travail responsabilisante » (OTR) ?

C’est justement parce que les entreprises d’assurances, et longtemps Generali comme les autres, ne se sont que peu intéressées à la question de l’organisation du travail que Generali l’a identifiée comme un levier de progrès important. Traditionnellement, les questions d’organisation se traitaient soit au niveau « macro » dans l’entreprise, à travers l’évolution des organigrammes et de la répartition des activités, soit au niveau plus « micro » à travers l’évolution des circuits de traitement des dossiers et des systèmes d’information. La question du contenu du travail ne se posait que comme conséquence de ces évolutions. Dès lors que la qualité de service et la prise en compte effective du client deviennent des éléments incontournables de la compétitivité, la manière dont les collaborateurs sont mis en situation d’exprimer et de développer leurs compétences devient un élément essentiel. A ces enjeux viennent s’ajouter ceux de l’attractivité et de la fidélisation des talents dans un marché de l’emploi de l’assurance qui est structurellement déficitaire.

Lire l’entretien sur Metis.

Lire aussi:

OTR : Faut-il craindre ce sigle à Generali ??

Be Sociable, Share!

Publié dans : Entreprises

le 24/08/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.