Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

« Fonctionnaire de police à la retraite, je fais la manche dans le Marais » 1 commentaire

Photo: François-Xavier Seren

Photo: François-Xavier Seren

Chaque lundi, le photographe François-Xavier Seren publie sur Et voilà le travail un portrait de travailleur, rencontré durant la semaine. Chaque témoin répond à trois questions sur son rapport au travail. François-Xavier Seren mène ce projet documentaire dans le cadre d’un livre, à paraître en 2011.

Gilles Batselier, 57 ans, fonctionnaire de police à la retraite.

Que représente pour vous le travail ?

Je travaillais au laboratoire de la Préfecture de Police, rue Dantzig, à Paris comme agent de service. Je réceptionnais les colis, distribuais le courrier, vérifiais la nourriture pour la cantine. J’apportais aussi le courrier à la Poste.

J’y suis resté 19 ans, je suis en préretraite depuis 1998. Ma retraite aujourd’hui ne me suffit plus. Lorsque j’ai payé mon loyer et ma facture EDF je n’ai plus rien. Alors je fais la manche dans le Marais, rue de Birague ou bien au 56 rue des Tournelles, là où se trouve le studio d’enregistrement de Michel Jonasz. Il me laisse toujours un billet quand il me voit sur le trottoir. Je rends aussi des petits services pour des bars du quartier, je vais chercher le pain par exemple.

L’avez-vous choisi ?

Non, je voulais entrer à la RATP, j’ai réussi le concours mais j’étais inapte à cause de mon handicap. Je suis hémiplégique de tout le côté droit. La mairie de Paris m’intéressait aussi, mais finalement j’ai choisi la Préfecture de Police où j’ai passé le concours. J’ai eu 78 sur 100.

Combien de temps y consacrez-vous ?

Je travaillais de 8h30 à 17h30 avec une pause de 1h30, mais mon chef était coulant lorsqu’il n’y avait pas trop de travail… J’habitais place d’Italie chez ma mère lorsqu’elle était concierge à la Banque de France. Puis, elle a pris sa retraite et elle est partie vivre en province. J’ai déménagé pour le 12 ème arrondissement. C’était en 1998.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Témoignages

le 22/11/2010, par Elsa Fayner

1 commentaire

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.