Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Fête du livre et des cultures italiennes 1 commentaire


Montedidio de Erri de Luca – lecture par Centredulivre

Erri de Luca ne sera pas là, mais des traducteurs et des comédiens venus lire des textes italiens sur le thème du travail le samedi 8, de 13h30 à 15h, dans le cadre de la Fête du livre et des cultures italiennes qui aura lieu à l’espace des Blancs Manteaux, à Paris :

  • À l’air libre, de Tino Caspanello. Présentation par Julie Quénehen (traductrice du texte), lecture de Stéphane Resche, Olivier Favier et Julie Quénehen. Tout part d’une conversation banale entre deux ouvriers du bâtiment.
  • La badante. de Laura Forti. Présentation par Federica Martucci (traductrice du texte), lecture par Susy Memo et Marianne Clévy. La badante, c’est ce qu’on appelle communément ici une tierce personne, généralement d’origine extra-communautaire comme on dit en Italie. Un personnage qui en quelques années est devenu le symbole du phénomène nouveau de l’immigration.
  • Olivetti, de Laura Curino. Présentation par Juliette Gheerbrant (traductrice du texte), lecture par Maria Cristina Mastrangeli. Sur Camillo Olivetti, l’entrepreneur social des machines à écrire.
  • Reportage Tchernobyl, de Roberta Biagiarelli et Simona Gonella. Présentation par Olivier Favier (traducteur du texte), lecture de Federica Martucci. Un texte sur les nettoyeurs de Tchernobyl.

LIEU: Espace d’Animation des Blancs Manteaux, 48 rue Vieille du Temple – 75004 Paris (Métro Ligne 1. Saint-Paul)
DATES ET HORAIRES: Vendredi 7 octobre 15h30-22h30. Samedi 8 et dimanche 9 10h30-22h30
ENTRÉE: libre.
RENCONTRES: Toutes les rencontres ont lieu en français ou en italien avec traduction française simultanée.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 16/09/2011, par Elsa Fayner

1 commentaire

  • Laura Curino lira Olivetti et parlera de ce « travail sur le travail » à Grenoble fin novembre (http://www.troisiemebureau.com/). Le texte fera ensuite l’objet d’une mise en espace début décembre à Lyon (http://www.theatrelesateliers-lyon.com/index.php?page=12&spectacle=10). Le tout en présence de sa traductrice Juliette Gheerbrant. Laura Forti sera présente officieusement à la Fête du livre et des cultures italiennes à Paris, en présence de sa traductrice Federica Martucci. J’ajoute enfin, pour ceux qui vivent en Belgique, que l’excellent Cincali de Mario Perrotta et Nicola Bonazzi, traduit et interprété par Hervé Guerrisi sera repris en 2012 (http://www.evere.be/index.php/fr/agenda/details/755-cincali). Hervé Guerrisi ne pouvait être parmi nous à Paris, mais j’aurais aimé faire entendre ce remarquable travail sur la condition de travail des mineurs du Borinage juste avant celui sur les nettoyeurs de Tchernobyl. En effet, la question de l’énergie vaudrait d’être plus souvent posée du point de vue du travail.
    Un grand merci à Elsa Fayner pour sa présentation incisive et raffinée, comme toujours.

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.