Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Faire sauter l’usine? O commentaire

istDans la Vienne, le 12 juillet et dans les Yvelines le 14 juillet, les salariés d’une entreprise en grande difficulté viennent de menacer de faire sauter l’usine avec des bonbonnes de gaz. Leur objectif : obtenir une prime au départ substantielle.
Le climat social se tend, même si la tendance générale est à la résignation. L’automne s’annonce chargé sur le plan social.

Une fois de plus, des salariés menacent de faire sauter leur usine. Chez New Fabris, sous-traitant automobile à Châtellerault dans la Vienne, des bonbonnes de gaz ont été installées au-dessus de la centrale électrique de l’usine. Même scénario chez Nortel, à Châteaufort en Yvelines. Très médiatisées, ces opérations visent à attirer l’attention des donneurs d’ordre et à obtenir le versement d’une prime de départ (30 000,- € chez New Fabris) pour chaque salarié, au moment de la fermeture des sites, les entreprises venant d’être mises en liquidation judiciaire.

Lire la suite sur le site de l’Institut supérieur du travail.

Be Sociable, Share!

Publié dans : À l'usine | Actualité | Syndicats

le 29/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.