Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

D’un retournement l’autre, au théâtre O commentaire

« Dans une farce furieusement bouffonne et critique, le célèbre économiste Frédéric Lordon met la crise financière en alexandrins.

Sur scène : son Altesse le président de la République, ses courtisans, et surtout les banquiers. Ceux-ci, lessivés par la crise des Subprimes, viennent pleurer misère auprès de l’Etat : il s’agit de sauver le système, et d’abord ses élites.
On les verra rivaliser de cynisme et de bêtise, alimenter toujours plus follement le maelström de la finance sans craindre d’essorer l’économie, et le peuple avec elle. Le peuple ? On ne le voit guère, on n’y songe pas davantage, mais aux fenêtres de l’Elysée, on finira par l’entendre, quand s’annoncera enfin son grand retournement… » (synopsis)

De cette satire politique, ADA-Théâtre propose une version musicale, qu’on pourrait si ça nous chante rebaptiser L’opéra de quat’ milliards de sous.

Pièce jouée par la compagnie ADA-Théâtre. Adaptation et mise en scène de Judith Bernard. Musique originale : Ludovic Lefebvre

Avec : Judith Bernard, Gilbert Edelin, Benjamin Gasquet, Jean-Stéphane Havert, Sylvain Merle, David Nazarenko, Benoit Résillot, Aurélie Talec ; et au piano : Ludovic Lefebvre. Régie : Alexandre Barthélémy

Reprise du spectacle du 9 au 30 janvier tous les mercredis à 21h30 au théâtre Montmartre Galabru (du 9 au 30 janvier) –  durée 1h10

Réservations : tél : 01 42 23 15 85 – email : resa.tmg@neuf.fr

Be Sociable, Share!

Publié dans : Culture

le 7/01/2013, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.