Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Drogue au travail : la fausse bonne idée du dépistage O commentaire

Par Elsa Fayner

Vous ne conduisez pas de poids lourd, ne surveillez aucune piste d’atterrissage, ni ne risquez de blesser quelqu’un avec vos écrans puisque vous êtes trader. Pourtant, bientôt, si vous arrivez en salle de marché le nez bouché et les gestes agités, votre manager pourra vous envoyer au médecin du travail, déposer votre salive sur un bâtonnet.

C’est en tout cas le vœu de la Mildt, la Mission interministérielle de la lutte contre la drogue et la toxicomanie. Etienne Apaire, son président, explique :

« Le médecin pourra dire si le salarié est apte à occuper son poste, prévenir l’employeur, et orienter le cas échéant vers une désintoxication. Rappelons que 15% à 20% des accidents professionnels sont liés à l’usage d’alcool, de stupéfiants et de psychotropes. »

Bigre. L’entreprise serait-elle devenue le dernier lieu où l’on se perd ?

10% des actifs boivent de l’alcool tous les jours

Le contrôle de l’alcoolémie des salariés n’est autorisé que s’il est prévu au règlement intérieur, que sa contestation est possible et définie, qu’il est justifié par la nature de la tâche à accomplir et que l’état d’ébriété présente un danger pour les personnes ou les biens.

Le dépistage systématique d’usage de stupéfiants ne peut en aucun cas se justifier. Il ne peut concerner que des postes comportant de grandes exigences en matière de sécurité et de maîtrise du comportement.

« Nous constatons surtout des accidents de la route, après un déjeuner ou un pot d’entreprise », nuance Philippe Hache, à l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Car, loin devant les stupéfiants, c’est l’alcool qui préoccupe au bureau : si 7% des actifs ont fumé du cannabis au moins une fois dans l’année, 10% boivent tous les jours.

Lire la suite sur Rue89.

Lire également Dépistage de l’usage des drogues en milieu professionnel, sur Weka

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Médecin du travail

le 28/06/2011, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.