Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Discriminez-vous sans le savoir? 1 commentaire

figaromadameLe test d’association implicite (TAI) permet de cerner ses préjugés les mieux enfouis. S’il s’adresse surtout aux recruteurs, il est aussi en libre accès sur Internet. À portée de souris pour ceux qui veulent savoir où ils en sont avec les stéréotypes

« Bien sûr qu’une femme ferait tout autant l’affaire qu’un homme pour ce poste ! » Vous avez sûrement déjà entendu ça au bureau… Et vu débarquer un nouveau collègue masculin dans votre équipe. Pourtant, vous ne diriez pas de votre boss qu’il est sexiste. Alors, comment expliquer son recrutement ? Aurait-il en lui des idées préconçues sur les missions qu’il convient d’attribuer à une femme ? Il s’en défendrait sûrement si vous lui exposiez clairement. Mais ces préjugés sont

peut-être suffisamment ancrés en lui pour influencer inconsciemment son jugement.

C’est sur cette question que s’est penchée une équipe de chercheurs dirigée par Brian Nosek, professeur au département de psychologie de l’université de Virginie. Ils ont mis au point un test d’association implicite, présenté la semaine dernière au Forum mondial de l’économie responsable, à Lille.

Très rapide à effectuer, le test fonctionne par associations d’images et de mots. Il se décline en six versions, selon le critère que l’on veut vérifier et s’adapte aux spécificités du pays du testeur. Discriminez-vous par l’âge? le sexe ? la couleur de peau ? le poids ? Les origines maghrébines vous posent-elles un problème ? Êtes-vous très nationaliste ? Ces tests, rapides (environ 10 minutes), peuvent désarçonner au premier abord, mais ne vous arrêtez pas avant d’avoir vu la phrase « Veuillez attendre ». Cela signifie que le résultat est proche.

Lire la suite de l’article de Gaëlle Rolin sur le site du Figaro Madame.

Sur le même sujet, regardez l’interview de Thierry Devos sur CNN International pour les Elections Présidentielles Américaines 2008.


Be Sociable, Share!

Publié dans : Égalité professionnelle

le 11/08/2010, par Elsa Fayner

1 commentaire

  • M.sébastien dit :

    Quel discriminateur êtes-vous ?

    Pour vous une comptable doit être sérieuse ?
    Admettons une seconde que votre réponse soit oui, alors vous allez peut-être même en déduire ou sous-entendre qu’elle n’est pas drôle.

    Vous êtes chargé de recrutement, votre client a besoin d’une comptable pour 3 semaines. Allez-vous lui présenter une candidate drôle ou une candidate sérieuse ?

    Mettre en opposition drôle et sérieux ! Perdu.

    C’est ce que l’on appelle la discrimination par exagération.

    Vous êtes à l’accueil dans une agence d’intérim. Un homme rentre dans l’agence, se présente et vous demande si vous avez des missions dans les centres d’appels. Il vous présente son CV, et vous découvrez que cela fait 2 ans qu’il n’a pas travaillé.

    Allez-vous déduire qu’il est paresseux et qu’il vient pour refaire des heures pour les Assedics ?

    C’est ce que l’on appelle la discrimination par simplification.

    Message des ON
    ON adore la diversité

    Discrimination Vs Diversité :
    http://interim.over-blog.com/article-la-promotion-de-la-diversite-dans-les-entreprises-et-besson-53861201.html

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.