Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Délocalisations : une géographie en pleine mutation O commentaire

metisAlors que l’Inde, la Chine et la Malaisie restent les trois premières destinations de transfert d’activités, record qu’elles détiennent depuis 2004, année de la première parution de « l’Index mondial de la délocalisation » d’AT Kearney, les pays d’Europe centrale cèdent désormais du terrain à l’Asie, au Moyen Orient et à l’Afrique du Nord.
L’index établit un classement des 50 premiers pays d’accueil. Le score de chaque pays est pondéré en fonction de trois catégories de facteurs : attractivité financière, qualification de la main d’œuvre et environnement économique.Les pays d’Europe centrale, dont la Pologne, la République tchèque, la Hongrie et la Slovaquie, destinations de prédilection des entreprises d’Europe de l’Ouest, ont perdu de leur attractivité. Leurs coûts augmentent rapidement : inflation salariale et appréciation de leurs monnaies face au dollar. Dans le même temps, les pays à bas coûts d’Asie du Sud Est et du Moyen Orient ont progressé significativement grâce à la qualité et à la disponibilité de leur main d’œuvre. Pour la première fois, L’Egypte, la Jordanie et le Vietnam font partie des 10 premiers pays accueillant les délocalisations.

Lire la suite de l’article sur Métis.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Marché du travail

le 26/08/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.