Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

De l’enseignement supérieur à l’emploi : voies rapides et chemins de traverse O commentaire

cereqCe document analyse les trois premières années de vie active des 380 000 jeunes sortis de l’enseignement supérieur en 2004, diplômés ou non. Leur arrivée sur le marché du travail s’est effectuée dans un contexte économique difficile. Parmi eux, 75 000 jeunes, soit un sur cinq, ont arrêté leurs études dans l’enseignement supérieur sans y avoir obtenu de diplôme. Ils ont connu, comme leurs prédécesseurs sortis du système scolaire en 1998 et surtout ceux sortis en 2001, des difficultés importantes d’insertion professionnelle. Les jeunes qui sont, quant à eux, sortis de l’enseignement supérieur en 2004 avec un diplôme ont été moins exposés que les précédents aux aléas de la conjoncture ; ils n’y ont pas été pour autant insensibles.

Lire De l’enseignement supérieur à l’emploi : voies rapides et chemins de traverse. Enquête «Génération 2004». Interrogation 2007, J. Calmand, D. Epiphane et P. Hallier, Céreq, Marseille, Note Emploi Formation, n° 43, octobre, 58 p., (2009).

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Insertion professionnelle

le 25/11/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.