Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Dans les plantations de thé Tetley, les pesticides tuent 2 commentaires

etuiLa Fédération internationale des travailleurs de l’agriculture (UITA) a présenté début octobre les conclusions d’une enquête menée à la suite du décès de trois travailleurs d’une plantation de thé de l’Etat de Assam, au nord-est de l’Inde.

Dans son rapport, intitulé In Cold Blood : Death by Poison, Death by Bullets, le syndicat dénonce les conditions de travail et la violation des droits humains et sociaux des travailleurs d’une plantation de thé appartenant au célèbre conglomérat indien Tata, qui commercialise son thé sous la marque Tetley. L’enquête syndicale a été menée à la suite de la mort le 28 mai dernier d’un travailleur de 25 ans, Gopal Tanti, survenue alors qu’il répandait des pesticides dans la plantation. Ce décès avait provoqué un mouvement de protestation spontané des travailleurs, immédiatement réprimé par la police. L’intervention des forces de l’ordre avait conduit à la mort par balle de deux autres travailleurs.

En matière de santé et de sécurité au travail, l’enquête de l’IUTA a mis en lumière l’absence totale de mesures de prévention des risques. Les travailleurs chargés d’asperger des produits toxiques sur les plantations ne sont équipés ni de masque, ni de gants, ni de vêtements de protection. Lorsque Gopal Tanti est tombé inconscient, il ne portait qu’un short, un t-shirt et des sandales en caoutchouc. L’enquête a permis d’établir que cela faisait 75 jours d’affilée que la victime consacrait de 8 à 12 heures par jour à l’épandage de pesticides. Selon le père du jeune homme, à aucun moment son employeur ne lui a fourni d’équipement de protection. Lorsque Gopla Tanti s’est effondré, le contremaître a interdit à ses collègues de lui porter secours, révèle le rapport. Ce n’est qu’une heure plus tard qu’un membre de la direction s’est inquiété de l’état de santé de la victime, alors que celle-ci était déjà mort.

Lire le rapport (en anglais)

Be Sociable, Share!

Publié dans : En plein air | Entreprises | Stress, santé

le 7/11/2010, par Elsa Fayner

2 commentaires

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.