Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

« Daniel avait ‘oublié’ de resserrer des boulons » O commentaire

mainkiecrit3Chronique de Marielle Dumortier, médecin du travail, auteure de Mon médecin du travail.

Daniel travaille depuis 25 ans comme mécanicien dans un garage automobile. Cette entreprise est nouvelle pour moi, je suis leur médecin du travail depuis le mois de septembre.
Lors de notre premier rendez-vous le directeur, monsieur C, me parle longuement de Daniel. Il semble sincèrement inquiet pour la santé de son salarié qu’il me décrit comme un homme jusqu’à présent courageux, sérieux, jamais malade, un salarié sur lequel l’entreprise a toujours pu compter. Il me demande à plusieurs reprises de ne pas me méprendre, qu’il ne veut pas se séparer de ce fidèle salarié, mais qu’il est vraiment inquiet… Il me dit que, depuis quelques mois, Daniel a des troubles de la mémoire, que d’une minute à l’autre il oublie les consignes, qu’il fait des erreurs grossières dans ces rapports d’activité, qu’il lui arrive de ne plus savoir comment s’y prendre dans son activité professionnelle, mais que jusqu’à présent MC mettait cela sur le compte du « stress». Daniel étant en plein divorce.
Mais voilà qu’en ce début de mois de septembre, un client furieux est revenu à l’atelier : Daniel avait « oublié » de resserrer des boulons, ce qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques. Monsieur C ne sait pas quoi faire.
Il a interrogé le chef d’atelier, qui lui a expliqué que, depuis quelques semaines, Daniel faisait des erreurs grossières « que même un apprenti ne ferait pas », que désormais il repasse derrière Daniel pour vérifier son travail, et qu’il n’a rien dit de peur que Daniel ne soit viré. Monsieur C a convoqué Daniel qui reconnaît sa faute, dit qu’il ne comprend pas ce qui lui arrive.

C’est le lendemain de cet entretien que je rencontre monsieur C. Je propose de rencontrer au plus vite Daniel.
Daniel n’a aucun antécédents médicaux, me dit ne jamais voir son médecin traitant, ne prend aucun traitement. Il me dit avoir conscience de ses troubles de mémoire, auxquels il s’est adapté, il écrit tout au fur et à mesure, et me montre des petits carnets qu’il a dans sa poche, « mais vous comprenez, docteur, c’est l’âge ! » m’explique-t-il.
Quand je lui parle de ses erreurs professionnelles, il avoue avoir très peur de faire des bêtises, qu’il demande souvent aux collègues de vérifier son boulot, qu’il se sent incapable d’entreprendre des tâches compliquées.
Son examen clinique est normal, je fais un courrier à son médecin traitant.
Un mois plus tard, je revois Daniel il a consulté son médecin, et a un traitement contre l’anxiété. Il ne va pas mieux, au contraire il dit que ses troubles de mémoire ont augmenté, qu’il est certains jours incapable de travailler, ce que me confirme monsieur C.
Je décide de faire bilanter les troubles de Daniel et le mets en inaptitude temporaire.
Courant décembre, j’apprends par MC que Daniel est hospitalisé, et qu’il a été opéré d’une tumeur au cerveau.

Le 15 mars, Daniel décéde à l’âge de 52 ans.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Au magasin | Témoignages

le 30/04/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.