Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Ces entreprises qui ont bonne image, et dont les Français se sentent proches O commentaire

lesechosRéalisé pour la première fois en France en partenariat avec « Les Echos », le Global Reputation Index établi par BVA livre un palmarès étonnant des entreprises préférées des Français.

Entre leur méfiance naturelle à l’égard du capitalisme, l’avalanche de plans sociaux charriés par la récession et l’impact des propos parfois outranciers d’une partie de la classe politique, on pourrait croire nos compatriotes durablement fâchés avec les entreprises. La réalité est, comme toujours, un peu différente. Réalisé pour la première fois en France en partenariat avec « Les Echos », le Global Reputation Index établi par l’institut BVA montre au contraire une attitude plus réfléchie qu’on ne le pense, même si certains groupes comme la Société Générale peuvent pâtir de la mauvaise humeur du moment. Sondés en mars et en avril derniers, au moment où la crise économique devient particulièrement aiguë, les 1.276 personnes interrogées livrent en effet un palmarès étonnant de leurs entreprises préférées. Réalisé à partir de 100 sociétés sélectionnées selon leur notoriété spontanée, notre classement est assis sur deux critères : l’image et le sentiment de proximité que celles-ci inspirent. Et si les dix premières de notre classement se détachent, c’est non seulement en raison d’une réputation assise de longue date, mais aussi parce que leur stratégie semble parfaitement adaptée à des temps difficiles.

Ce subtil mélange de long et de court terme explique sans doute la présence d’un trio inédit à la tête de notre palmarès : dans l’ordre, Décathlon, La Poste et Ikea. Un podium qui en dit aussi long sur l’image de ces entreprises que sur les goûts de nos compatriotes. Discount, détente et service public colorent en effet fortement notre classement. Outre La Poste, deux autres entreprises issues de la sphère publique s’installent dans les dix premières : EDF à la 6e place et Orange-France Télécom à la 8e. Autre tir groupé, celui des distributeurs puisque, en dehors de Décathlon et d’Ikea, Carrefour et Leclerc, qui ont énormément axé leur communication sur les prix ces dernières années, atteignent respectivement la 4e et la 5e place. A noter aussi, la forte proportion d’entreprises françaises puisque sept d’entre elles figurent dans le groupe des 10, dont Yves Rocher (9e) qui réalise une étonnante percée. Du côté des étrangers, Google (7e) ne semble absolument pas souffrir des polémiques en cours sur son omnipotence, ni Coca-Cola (10e) pâtir de l’image négative des sodas renvoyée par les campagnes anti-obésité.

Lire la suite sur le site des Échos.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Entreprises | France Télécom | Ikéa

le 20/05/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.