Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Carte de fidélité O commentaire

carteDans un supermarché, les vies se croisent, s’effleurent mais se rencontrent rarement. Les caissières sont aux caisses, les vigiles à leur poste, les clients à leurs listes de courses. C’est un monde codifié pour que les clients consomment et pour que les caissières s’accommodent de leur travail fragmenté. Cet univers se fissure quand une caissière, Noémie, offre un article à un client, autrement dit le vole ; quand ce client, Julien, tombe sous le charme de Noémie ; et surtout quand un directeur de supermarché, Monsieur Némane, décide d’ouvrir le magasin un dimanche veille de Noël. La grève menace. Avec elle survient le chaos et les vies s’interrompent, se télescopent, s’empoignent. L’enjeu est important : il s’agit de retrouver les rêves d’une vie meilleure, de regagner sa fierté.
Le supermarché est le décor dans lequel ils évoluent, mais il est plus que cela : il est leur métier, il les façonne autant qu’ils le façonnent. Ainsi, quand les personnages parlent, ils parlent d’eux-mêmes mais disent aussi le travail.
Une histoire de sentiments ou une histoire de travail ? Les deux, intimement liés. (Présentation éditeur)

L’auteur

Sylvain Rossignol est un jeune écrivain et militant qui a déjà remporté plusieurs prix récompensant ses nouvelles. Précédent ouvrage: Notre usine est un roman.

Carte de fidélité, de Sylvain Rossignol, éditions La Découverte, 4 mars 2010.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Au magasin | Culture

le 5/03/2010, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.