Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

C’est qui le vrai patron ? Repérez ceux qui décident en loucedé O commentaire

Quand elle recrute un salarié, Altéa – c’est un pseudo – le lui annonce clairement pour qu’il sache où il met les pieds : il existe deux organigrammes dans l’entreprise, une ONG humanitaire. L’un est accessible sur l’Intranet, l’autre se dévoile plus lentement, d’observations en intuitions :

« Je demande au candidat comment il se sent avec ça. Car ça se confirme systématiquement : les salariés qui sont là depuis longtemps, surtout ceux qui ont connu un maximum de pays, sont les plus écoutés. Ce sont eux qui peuvent faire avancer un dossier ou prendre une décision, même s’ils ne sont pas au sommet de la hiérarchie. C’est à eux que revient l’autorité de parole. »

Ancienneté, courage, charisme…

Pas étonnant, estime Catherine Mieg, psychanalyste, spécialiste des questions de travail :

« L’entreprise met en place des organigrammes, des procédures formelles, mais elle ne peut pas décréter qui va coopérer avec qui. Les salariés refont l’organisation à leur manière. C’est la différence entre le prescrit et le réel. »

C’est aussi la différence entre la baie vitrée du dernier étage et la troisième porte au fond du couloir à gauche : entre celui qui détient le pouvoir – institutionnel – et celui qui a acquis l’autorité, même dans l’ombre.

Car cette dernière ne s’impose pas de l’extérieur, ce sont « les collaborateurs qui vous la reconnaissent ». Ou pas. En fonction de quoi ? La psychanalyste identifie trois dimensions.

Lire la suite de l’article d’Elsa Fayner sur Rue89 Eco

Be Sociable, Share!

Publié dans : À la une | Actualité | Néo-management

le 23/08/2012, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.