Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

AZF : la relaxe au bénéfice du doute désespère les victimes O commentaire

novethic« Un coup de poing à l’estomac ». C’est ainsi que le président d’une des associations des victimes de l’explosion de l’usine AZF à Toulouse résume la décision de relaxe au bénéfice du doute, donnée le 19 novembre, par le tribunal correctionnel de Toulouse. Le Parquet a décidé de faire appel.

Pas de responsables donc pas de coupables, et donc pas non plus de cause à cette explosion meurtrière qui a tué 31 personnes, à Toulouse le 21 septembre 2001 et blessé des milliers d’autres. Difficile d’imaginer que le premier procès de ce type filmé pour l’histoire, qui a duré quatre mois et  fait défiler des dizaines d’experts  se termine sur une impasse. Pour le président du tribunal qui a passé une heure et demi devant une salle comble à expliquer les grandes lignes d’une décision qui fait 270 pages : « La société Grande Paroisse, propriétaire  de l’usine,  a manqué à ses obligations réglementaires mais les audiences n’ont pas permis d’établir un lien de causalité certain entre ces manquements et l’explosion ».

Lire la suite sur Novethic.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Total

le 22/11/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.