Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Attirer les vieux dans une entreprise de jeunes 1 commentaire

Publicité Décathlon.Avec une moyenne d’âge de 28 ans, Decathlon a beau multiplier les efforts pour attirer les quinquagénaires dans ses rayons depuis la signature d’un accord fin 2009, les conditions de travail attirent moins les plus âgés que les jeunes et les étudiants.

A Decathlon, on reste travailler en moyenne 5 ans et demi. Et seulement 5% du personnel a plus de 45 ans, soit 750 des 15000 salariés français.

« L’entreprise est née il y a 37 ans. Même ceux qui y travaillent depuis ses débuts ont à peine atteint l’âge seuil des séniors », se défend Yann Thomas, DRH de Decathlon pour la zone Nord et Ouest.

La moitié des vendeurs à temps partiel

Pour pallier cette pyramide des âges spectaculairement jeune, cette société du groupe Mulliez a conclu un accord séniors avec les deux syndicats majoritaires, la CFTC et le Snad-Unsa fin 2009. L’objectif ? Embaucher 120 personnes de plus de 50 ans en trois ans.

Mais avec des horaires à rallonge pour les chefs de rayons et la moitié des 9000 vendeurs à temps partiel, pas facile d’attirer d’autres profils que les étudiants ou jeunes passionnés de sport.

27 000 € par an pour plus de 50 heures par semaine

Selon la direction, les vendeurs touchent un salaire proche du smic. Les chefs de rayon, eux, gagnent environ 27 000 € bruts annuels (34 000 € avec les primes, l’intéressement et la participation). Mais, d’après différentes sources syndicales, ils dépassent très souvent cinquante heures hebdomadaires.

Decathlon a même lancé une campagne de sensibilisation interne pour promouvoir l’emploi des séniors. Les rares têtes grises qui dépassent des rayons au milieu des ballons témoignent de leur parcours au sein du magasin.

Image de prévisualisation YouTube

Malgré ces efforts, le 11 octobre 2012, l’enseigne de sport est épinglée par une enquête d’Envoyé spécial dédié à l’emploi des séniors.

Image de prévisualisation YouTube

Sur les 120 embauches promises fin 2009, « seules 70 étaient effectives à l’époque, mais l’accord n’était pas arrivé à son terme », justifie le DRH.

Durant les quatre mois suivants, Decathlon a décuplé ses efforts pour recruter 90 quinquagénaires supplémentaires. Et renforcer ainsi ses effectifs de 160 seniors au total, sur la période 2010-2012.

17 000 CDD recrutés en 2013

« Des embauches express souvent en contrat à durée déterminée, commente un responsable CFDT qui refuse de révéler son nom, pour cause de«pressions ». En 2012, Decathlon a recruté 17 000 CDD ! » Le syndicat a d’ailleurs refusé de signer le nouvel accord sur le contrat de génération, conclu en septembre 2013.

« La direction n’a pas une réelle volonté d’embaucher des seniors, ni de les maintenir dans l’emploi », estime le délégué CFDT.

« Les anciens montent davantage au créneau »

Car pour lui, « les anciens montent davantage au créneau que les jeunes sur les questions d’emplois du temps malléables ou de travail les samedis… La politique RH de Decathlon consiste à entretenir la précarité pour se garantir une fausse paix sociale. »

Cinquième entreprise française où il fait bon travailler

« Quand vous avez vingt ans de boîte et qu’on vous propose une formation basique sur la manière de dire bonjour à un client, on ne peut pas dire que tout soit mis en œuvre pour maintenir les seniors dans l’emploi », regrette le syndicaliste.

Et de railler la cinquième place décernée à Decathlon dans le classement des entreprises françaises où il fait bon travailler par l’institut Great place to work.

 

 

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Au magasin

le 9/01/2014, par Rozenn Le Saint

1 commentaire

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.