Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Appel à la mobilisation contre les cancers professionnels O commentaire

« On compte 2,4 millions de salariés exposés à des produits cancérogènes, soit 13,5 % des salariés. [Et] parmi les établissements qui continuent à utiliser des agents cancérogènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR), 40 % seulement ont procédé à une évaluation des risques liés à cette utilisation. Dans 30 % des cas, la prévention se limite encore à l’attribution d’équipements de protection individuelle.

La fiche individuelle d’exposition permettant le suivi des salariés n’existe que dans 16 % de ces entreprises et l’attestation d’exposition n’est remise au salarié lors de sa sortie de l’entreprise que dans 9 % des cas. Les résultats des campagnes de contrôle des chantiers de désamiantage sont plus graves encore, car ils visent un risque clairement identifié, vis-à-vis duquel la mobilisation est engagée depuis plus longtemps. En 2006, 76 % des chantiers contrôlés étaient en infraction.

Malgré les efforts consentis, des pistes essentielles restent à explorer, comme vient de le montrer le récent rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur la traçabilité des expositions professionnelles. La mise en œuvre des propositions de ce document devrait contribuer à une véritable stratégie de prévention du risque cancérogène en entreprise. Nous appelons les pouvoirs publics, les partenaires sociaux et l’ensemble des acteurs à s’engager sans réserve dans les voies explorées par les experts consultés à cette occasion. Mais d’autres pistes doivent être maintenant suivies pour tenir compte des différents obstacles à une prévention efficace des cancers professionnels. » (extrait du texte de l’appel).

C’est l’appel lancé par le magazine Santé & Travail , à l’occasion de la publication de son numéro de janvier 2009, dont le dossier est consacré aux cancers professionnels. Le magazine appelle à un renforcement des moyens des services prévention des Cram et de l’Inspection du travail, à un durcissement des sanctions encourues en cas d’infraction, à l’interdiction ou à la restriction d’emploi de certaines substances ou procédés cancérogènes pour lesquels il existe des alternatives applicables en situation industrielle, parallèlement à la mise en place d’une politique incitative.

La pétition sera adressée au nouveau Conseil d’orientation sur les conditions de travail (Coct), lequel rassemble les pouvoirs publics et l’ensemble des acteurs de la prévention des risques professionnels.

Lire le texte de l’appel.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité

le 15/01/2009, par artiscode

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.