Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Allemagne : les sociétés de transfert, une 2ème chance pour les salariés licenciés? O commentaire

metisFaire passer directement un salarié licencié d’un emploi à un autre en lui évitant un arrêt sur la case « chômage » est l’idée de base des sociétés de transfert allemandes. Mais au-delà de la gestion des plans sociaux, ces structures de transfert pourraient devenir des outils durables permettant d’anticiper les conséquences sociales d’une gestion des effectifs de plus en plus « flexible ».

Les grandes « sociétés d’emploi » (Beschäftigungs-gesellschaft) apparues dans les Länder de l’Est après la Réunification allemande sont à l’origine du concept des « sociétés de transfert » qui se développent aujourd’hui en Allemagne. A l’époque, la restructuration de l’économie Est-allemande avait placé des dizaines de milliers de salariés au chômage.

Lire la suite sur le site de Métis.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité

le 29/09/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.