Et voilà le travail

Chroniques de l'humain en entreprise Le blog de Rozenn Le Saint, créé par Elsa Fayner.

Affaire Eternit : le procès aura bien lieu en décembre à Turin O commentaire

etuiL’industriel suisse Stephan Schmidheiny et le baron belge Jean-Louis de Cartier ont été renvoyés le 22 juillet devant la justice pour leur implication dans l’enquête sur les victimes de l’amiante en Italie. Leur procès s’ouvrira le 10 décembre à Turin.
Les deux anciens propriétaires d’Eternit SA Italie sont accusés d’homicides par négligence et de violation des règlements concernant les maladies professionnelles contractées dans quatre fabriques d’amiante du groupe.
Le procès pourrait durer plusieurs années. Selon l’un des avocats des victimes, les deux entrepreneurs encourent des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à treize ans.
Selon les parties civiles, environ 2000 personnes sont décédées des suites de cette contamination et environ 800 autres sont malades. Il s’agit d’anciens employés qui ont travaillé pour Eternit SA Italie entre 1973, année du rachat des fabriques par MM. Schmidheiny et de Cartier, et 1986, année de la faillite des sites.
La décision de la justice italienne a été accueillie par des applaudissements. Cent quarante habitants de la commune de Casale Monferrato, où se trouvait l’un des sites de l’entreprise, ont notamment assisté à la lecture de l’ordonnance de renvoi. Ils portaient tous sur leur vêtement un adhésif jaune bien visible réclamant « Justice ».

Lire la suite sur le site d’Etui, Institut syndical européen.

Be Sociable, Share!

Publié dans : Actualité | Stress, santé

le 24/07/2009, par Elsa Fayner

Poster un commentaire

Parité et conseils d’administration

Île-de-France : des inégalités de revenus centralisées

Ce site est hébergé par Art is code et propulsé par Wordpress.

Témoignez !

Votre travail vous interpelle, vous choque, vous l’avez vu évoluer et vous souhaitez le raconter, écrivez-moi, votre récit sera peut-être publié.